Art-isia mosaïste

Cours et Créations

Mon Profil

Isabelle iatosti

Née dans les années 60, elle suit une formation poussée en histoire de l'art, archéologie et arts plastiques. 

Dès 2009, Elle prend le statut d'artiste  et crée des motifs, dessins et toiles peintes à usage de monde du textile puis s'oriente définitivement vers la création mosaïque.

Plus

Achat en ligne

Le paiement par CB sur le site, via paypal, est disponible.

Bon cadeau etc...

Devis

Cours et stages

 

Formation longue de mosaïste : « Techniques et applications pratiques de la mosaïque d’art ».

 

                     

 

Prestataire de formation OF 11755817575

Dokelio-Carif 15678 /action formation 0000081693

Adhérente Kairos /pôle emploi

 

A ce jour, la formation de mosaïste d’art /animateur mosaïques loisirs d’art-isia Mosaïque n’a pas reçu l’agrément de France Compétence en matière de certification. Elle n’est donc pas éligible au CPF.

 

Dates des sessions :

Début de la formation  : à partir d’octobre, après acceptation des devis par les participants et  le respect des délais de rétractation.

Principes de la formation de mosaïste :

 Cette formation permet l’acquisition du savoir-faire, des gestes et des techniques depuis la conception et la réalisation de la mosaïque traditionnelle romaine et décorative, sous forme d’éléments de décoration applicables au domaine de la décoration intérieure ou extérieure, le petit mobilier et la réalisation de pièces artistiques uniques pour les galeries d’art. Elle permet le développement et l’épanouissement des compétences individuelles tant techniques que créatives.

Le métier : mosaïste d’art

 Il consiste à élaborer un décor en matériaux durables et nobles, de pierres, de marbres, de céramiques et de verres, appliqués sur un support, un mur, un pavement ou un élément architectural. Il participe à l’aménagement décoratif des espaces intérieurs ou extérieurs des particuliers ou des professionnels.

Les matériaux sont taillés, puis ils sont collés sur le support selon différentes techniques, ou scellés dans une couche de mortier. Les réalisations se font à la main et sur mesure. Ce sont des pièces uniques de grande qualité.

Statut :

Le mosaïste d’art relève, le plus souvent, des métiers d’art (artisan) ou du statut d’artiste professionnel. Il élabore le décor, depuis la conception du dessin jusqu’à sa réalisation en mosaïque. Selon la technique employée, il peut travailler en atelier, à son rythme, de façon plus confortable sur un support provisoire. Il assure seul la pose ou peut se faire aider par un carreleur.

Il est en relation directe avec son client et prépare le décor en collaboration étroite avec lui pour répondre au mieux à sa demande. Le mosaïste réalise un devis chiffré accompagné le plus souvent d’un échantillon du décor. La facturation prendra en compte la conception et la réalisation du décor, le prix des matériaux et la pose. Il travaille souvent en collaboration avec des architectes et décorateurs d’intérieurs.

Le mosaïste d’art  intervient dans la conception de décors de cuisines ou salles de bain, de pavements de sols, de pièces de mobiliers, de piscines et d’installations thermales, voire de sculptures et d’éléments de décors extérieurs de tout type. Il effectue des restaurations, de mosaïques antiques ou récentes, le plus souvent sur des pavements de sols.

Evolution du métier :

Ce métier, autrefois purement artisanal, prend une nouvelle orientation avec le développement des activités de loisirs et d’animations de groupes et peut même devenir l’activité principale du mosaïste d’art. Enfin, les contraintes techniques et les conceptions artistiques de la mosaïque contemporaine sont aujourd’hui repoussées de plus en plus loin. Elles conduisent à la réalisation de pièces uniques comme des tableaux, ou des pièces de sculpture qui sont considérées dorénavant comme de véritables œuvres d’art, et exposées comme telles.

Avantages et inconvénients :

Les avantages : la créativité et la réalisation de pièces uniques et variées dans une multitude de style et de mélange de matières. Les possibilités d’application sont infinies et d’une richesse expressive impressionnante.

Les inconvénients : les aléas d’un métier mené en tant que profession libérale (pour les mosaïstes d’art) avec des recettes irrégulières et aléatoires, et la présence de concurrents sur un même marché. Il faut également se constituer un stock important de matériaux, pesants et encombrants et disposer d’un local pour travailler. Il faut donc quelques années pour faire sa place et pouvoir en vivre correctement.

Rappel :

Cette formation professionnelle ne délivre aucune certification qualifiante officielle.

Cette formation n’est pas celle du carreleur-mosaïste. Celui-ci se spécialise plutôt dans la pose, le calepinage, la réalisation de chapes en bétons, des installations sanitaires, voire des piscines. Le mosaïste d’art conçoit un décor et le réalise, mais le plus souvent, il laisse le soin de la pose à un carreleur partenaire. Si le stagiaire veut assumer la totalité du métier de mosaïste, il devra faire en parallèle un CAP de carreleur.

Pour rappel, il n’existe pas de « diplôme » de mosaïste d’art en France, en dehors de celui proposé par la chambre des métiers d’art. La plupart des mosaïstes d’art valident leurs connaissances par une expérience approfondie auprès d’autres mosaïstes reconnus, en France ou en Italie, dans les écoles spécialisées de Spilimbergo et Ravenna. Plusieurs écoles en France proposent, par exemple, des stages sur des techniques spécifiques en complément de cette formation initiale.

En conclusion, il faut compter au moins 600 heures de pratique quotidienne dans les diverses techniques de la mosaïque d’art pour devenir un bon mosaïste.

 Public visé :

Cette formation s’adresse à toute personnes souhaitant développer un projet autour de la mosaïque, se perfectionner dans la pratique de la mosaïque et conforter des connaissances existantes, pour devenir mosaïste d’art ou animateur d’activités loisirs, soit à titre d’artiste. Il aura en main toutes les clés pour monter son propre atelier et exercer le métier à titre professionnel et animer des groupes.

Les qualités requises : la passion des décors & des techniques !! le goût des assemblages de matières, le sens des harmonies et des couleurs, la patience et la précision, un minimum de qualité graphique pour copier les dessins, savoir calculer les mesures et quantités, aimer la manipulation des mortiers et avoir un minimum de goût pour le bricolage…

A éviter pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou hémorragiques, car on est en contact avec des matériaux agressifs et coupants. Les mosaïstes qui travaillent directement en extérieurs sont particulièrement exposés au mal de dos et au mal aux genoux.

Niveau de formation :

Le niveau de la formation est de niveau V , selon l’appellation de la chambre des métiers d’art.

Participants :

De 1 à 4 stagiaires maximum, par session. En cas de désistement, le stagiaire devra le déclarer par lettre recommandée avec AR dans un délai de 15 jours avant le début de la formation.

Lieu de formation :

Dans l’Atelier n°3 au 44 avenue Jean Moulin 75014 Paris.

Nombre de formateurs : 1 : isabelle iatosti

Horaires :

A raison de 20 heures minimum par semaine. Hors jours fériés.

Horaires : Mardi /Mercredi / Jeudi / Vendredi : 9h00-12h30 – 14h00-17h30 (ou 18h00. Soit 7h00 à 7h30/jour) Séance supplémentaire le samedi matin 9h00-13h00 (et/le lundi) .

Les séances ratées ou annulées seront rattrapées sur l’année ou en fin de formation.

Programme de la formation mosaïste :

1/Phase initiation :

Enseignement théorique et historique de la mosaïque. Etudes des différents styles et techniques à travers les âges. Apprentissage ou révision des fondamentaux : les Andamenti et des opus, les bases de dessins et les principes de la théorie des couleurs. Présentation des différents types de matériaux. Plus précisément :

  • Apprentissage des bases avec exercices pratiques sur petits formats avec une attention particulière à la Conception du dessin, les contrastes, les harmonies colorées, les échelles de valeurs, les camaïeux les opus et mise en valeur des ombres et volumes.
  • La maîtrise des différents outils : la Marteline et le taillant, Les différentes pinces de Mosaïste, Le coupe verre, La carrelette, les meuleuses et ponceuses.
  • Le choix et la préparation des supports, selon l’usage et la destination de la pièce.
  • La réalisation et la finition des pièces.
2/Phase pratique et perfectionnement :

(PS : Si le cas se présente, le stagiaire pourra être amené à participer à la réalisation de chantiers dans l’atelier).

Chaque réalisation et objets décoratifs permettent d’expérimenter une nouvelle technique, en étudiant les différents styles de la mosaïque et avec la manipulation des différents matériaux : les marbres et pierres naturelles, la pâte de verre, le verre artisanal Albertini, les plaques de verre Tiffany, les smalts vénitiens, les grès cérame, les carrelages et la faïence, les fragments de récupération divers et les galets… Quelques exemples de techniques abordées.:

  • La mosaïque romaine en tesselles de marbres permettant d’expérimenter plusieurs types de poses directes et indirectes.
  • Une copie de mosaïque de type byzantine selon la technique de Ravenne,
  • l’art déco « Odorico », en pose directe simple
  • Une composition abstraite à fort relief sur mortier
  • le style déco moderne avec décor de miroirs et décor de table
  • Une petite réalisation en volume
  • Le lettrage sur filet ou inclus dans une dalle ciment avec réserves de silicone.
  • Des portraits en technique indirecte et en pose directe « galettage »
  • le style Picassiette / Gaudi, en pose directe sur mortier
  • Une composition décorative de style arabo-andalou sur filet,
  • Copie de mosaïque contemporaine.
Les différentes techniques de pose & préparation des supports:
  • Les différentes poses directes : simple, double avec feuille plastique,
  • la pose sur filet de silicone,
  • le scellement direct dans le mortier.
  • Les poses indirectes : sur kraft avec une colle hydrosoluble,
  • la pose provisoire sur lit de plastiline,
  • la pose provisoire sur feuille plastique avec double encollage…
  • La mosaïque sur miroir.
  • La fabrication de dalles de ciment.
  • La pose indirecte dite de Ravenne sur lit de chaux aérienne.
  • L’inclusion de mosaïque sur fond de ciment ou béton.
  • L’usage du relief dans la composition avec création de volumes au mortier sur support plat.
  • La mosaïque sur un volume ou sculpture. *(Exclu formule 1 à 4)
  • La mosaïque de galet sur mortier/sur sable. *(Exclu formule 1 à 4)
Les finitions de la mosaïque :
  • La réalisation des différents types de mortiers et bétons, les joints différenciés et colorés.
  • Les joints silicone, les cires colorées et autres adjuvants.
  • encadrement et accrochage, ponçage, nettoyage et solutions hydrofuges…
3/Phase application professionnelle :
  • Notions de restaurations de sols de mosaïques (Exclu de la formule 1 à 4).
  • Simulation d’un projet client. Préparation du projet, recherche documentaire, prise des côtes, préparation des croquis et d’un échantillon avec nuancier des différents coloris. Elaboration du devis avec calcul de la quantité de matériaux et prix de vente. Evaluation du temps de travail.
  • Aperçu des techniques de base du carreleur : les types de pose en situation de chantiers.
  • Quelques conseils sur le choix du statut juridique, les outils de communication à mettre en place et comment monter son atelier et constituer son stock. Monter un dossier pour une expo.

La réalisation d’un projet personnel sur 35h maximum vient clôturer la formation du stagiaire, faisant office d’évaluation professionnelle par le formateur.

  • Au terme de cette formation, le stagiaire reçoit une attestation de stage mentionnant le nombre d’heures et un récapitulatif de l’ensemble des connaissances acquises. A raison d’une trentaine d’heures par projet, le stagiaire réalise une bonne douzaine de réalisations, voire plus selon la vitesse d’exécution et la maîtrise acquise.

En conclusion , le métier de mosaïste est une perpétuelle recherche d’amélioration du geste et de la précision technique. Le recours à d’autres stages tout au long d’une carrière n’est jamais inutile et permet de créer et de renforcer les liens de la communauté des mosaïstes.

Tarifs des formations longues : 

(prix horaire entre 14.58 et 12.50€)

Plusieurs formules/sessions selon le nombre d’heures,  à répartir sur 15 mois maximum, par exemple :

    1. 180 heures* 2625€
    2. 228 heures* 3325€
    3. 240 heures* 3500€
    4. 312 heures* 4550€
    5. 400 heures* 5400€
    6. 468 heures*  6100€
    7. 500 heures 6500€
    8. 600 heures 7500€

Les prix comprennent :

  • l’utilisation de l’atelier.
  • l’accès à une bibliothèque thématique et historique sur la mosaïque et les Beaux Arts.
  • l’accès à tous les matériaux y compris les plus coûteux (smalt verre Albertini et feuille d’or), les colles et ciments et tout type de support, le prêt de l’outillage.
  • enfin bien sûr l’apprentissage de tous les savoir-faire techniques et pédagogiques et un accompagnement personnalisé.

Bien entendu, toutes les pièces réalisées par le stagiaire sont sa propriété (à l’exception des participations de chantiers).

Ces tarifs ne prennent pas en compte les repas et l’hébergement.

(*) Sont exclues au programme des formules 1 à 6, les réalisations sur volume et sculptures, la mosaïque de galets et les joints au silicone et les notions de restaurations de mosaïque.

Les délais de rétractation  et interruptions de stage :

A compter de la date de signature du contrat de formation professionnelle, le stagiaire dispose d’un délai maximum de :

– quatorze jours pour se rétracter (contrats conclus à distance, ou hors établissement.) Le stagiaire souhaitant se rétracter en informe l’organisme de formation par lettre recommandée avec accusé de réception dans les temps impartis. Dans ce cas, aucune somme ne peut être exigée du stagiaire (sauf si la formation a débuté), .

Cependant, en cas de cessation anticipée de la formation du fait de l’organisme de formation ou l’abandon du stage par le stagiaire pour un autre motif que la force majeure dûment reconnue, le présent contrat est résilié selon les modalités financières suivantes :

  • Les prestations effectivement dispensées sont dues, selon les conditions prévues au contrat S’y ajoute un versement complémentaire selon la formule choisie, à verser par le candidat au titre de compensation et de frais d’annulation et de résiliation de la formation.
  • Si le stagiaire est empêché de suivre la formation par suite de force majeure dûment reconnue, le contrat de formation professionnelle est résilié. Dans ce cas, seules les prestations effectivement dispensées sont dues au « prorata Temporis » de leur valeur prévue au présent contrat.

 

Les dispositions financières

Dans le cadre de dépôts de dossiers solidement motivés via pôle emploi, la formation peut être prise en charge en totalité.

Cette formation entre également dans le cadre des CPF et peut être au moins en partie financés. (homologation en cours).

Les dispositions financières suivent les modalités usuelles des contrats de formation professionnelles. En conséquence, le stagiaire et/ou l’organisme financeur s’engage à verser la totalité du prix mentionné au contrat. Les modalités de paiement sont les suivantes, (après le délai de rétractation mentionné.)

Dans le cas où la formation est partiellement prise en charge par un organisme de formation (le dossier lui ayant été préalablement soumis et approuvé)

  • Le stagiaire règle une partie du prix à hauteur de  X..€ HT , la différence d’un montant de X.€. est acquittée par (nom et adresse de l’organisme).

Aucun organisme ne prend en charge la formation :

  • Le stagiaire effectue un premier versement d’un montant de .X…. €. Cette somme ne peut être supérieure à 30 % du total dû par le stagiaire. Le paiement du solde est échelonné tout au long de la formation. Il s’agit d’une somme forfaitaire à verser selon le calendrier proposé par le formateur, au moment de la signature du contrat.

Au final, si une constatation ou un différend n’ont pu être réglés à l’amiable, le tribunal de Paris sera seul compétent pour régler le litige.

 

 Pour un devis personnalisé : art.isia@bbox.fr ou isiatosti@gmail.com

 

 

 

 

 

Les cours & stages

 Visiter 

Les tarifs & formules

Les cours et stages de mosaïque sont ouverts toute l’année, pour tous niveaux et hyper-modulables. 

Infos pratiques

Atelier ouvert du lundi au vendredi (hors jours fériés).

de 9h00-12h30 et 14h00-18h00.

Accès à l'atelier aux heures ouvrables sur rendez-vous ou via l'interphone (taper jatosti).


En métro : Ligne 4/Alesia ou porte d'orléans. tramway T3 Arrêt Jean Moulin.

Les bus : 38/28/68/62 Place d'Alésia ou 58 Descendre Rue des plantes.

Autolib : station Jean Moulin

En voiture : Secteur porte d'Orléans/Montrouge/ Chatillon.